Loading...
titre offres spéciales icone

Origine du nom : Ancien bal public de la Grande Chaumière.

Histoire de la rue : Précédemment rue Chamon. Voie ouverte par M. Chamon.

Ouverture de la rue : Ouverte en 1830.

cours de dessin

L’Académie de la Grande Chaumière a été fondée en 1904 par la suissesse Martha Stettler et reprise en 1957 par la famille Charpentier.

Deux ateliers libres, l’un de peinture et de dessin l’autre de croquis, toujours d’après des modèles vivants, accueillent encore aujourd’hui des centaines d’artistes du monde entier.

On a pu compter sur des professeurs talentueux, entre autres, Bourdelle, Zadkine, Despiau ainsi que Fernand Léger et des artistes qui y étudiaient tout aussi remarquables tel que Giacometti, Calder, Eileen Gray mais aussi Serge Gainsbourg.

couverture de livre carte
cours de sculture rue
cours de sculture rue

La rue de la Grande Chaumière quant à elle, a tiré son nom du bal de la Grande Chaumière qui était situé de l’autre côté du boulevard de Montparnasse.

Il s’agit d’un lieu de réjouissance très apprécié et fréquenté par beaucoup de Parisiens. Sa situation à l’époque hors de Paris s’explique par la volonté de ne pas payer la douane citadine de Paris pour pouvoir offrir des distractions meilleur marché aux clients.

Ce jardin-bal est créé en 1788 et existe durant soixante ans. Une petite maison au toit de chaume est alors fréquentée par des grisettes des militaires et majoritairement des étudiants désargentés. Elle est ensuite remplacée par une maison à deux étages associée à un restaurant.

Le chahut-cancan passe pour avoir été inventé ici. Le propriétaire des lieux, le père Lahire, était un ancien grenadier de la Garde doté d’une force colossale et sourcilleux « tuteur de la morale publique ».

Le bal de la Grande Chaumière ferme ses portes en 1853 et est aujourd’hui complètement oublié par la plupart des Parisiens.

La rue de la Grande Chaumière quant à elle, a tiré son nom du bal de la Grande Chaumière qui était situé de l’autre côté du boulevard de Montparnasse.

Il s’agit d’un lieu de réjouissance très apprécié et fréquenté par beaucoup de Parisiens. Sa situation à l’époque hors de Paris s’explique par la volonté de ne pas payer la douane citadine de Paris pour pouvoir offrir des distractions meilleur marché aux clients.

cours de sculture rue

Ce jardin-bal est créé en 1788 et existe durant soixante ans. Une petite maison au toit de chaume est alors fréquentée par des grisettes des militaires et majoritairement des étudiants désargentés. Elle est ensuite remplacée par une maison à deux étages associée à un restaurant.

Le chahut-cancan passe pour avoir été inventé ici. Le propriétaire des lieux, le père Lahire, était un ancien grenadier de la Garde doté d’une force colossale et sourcilleux « tuteur de la morale publique ».

Le bal de la Grande Chaumière ferme ses portes en 1853 et est aujourd’hui complètement oublié par la plupart des Parisiens.

visage artistique